Comment accompagner la fin de vie?

Aurelie 23 décembre 2013 0
Comment accompagner la fin de vie?

Le débat sur la manière de finir dignement sa vie fait rage car les cas très émouvants de ‘suicides’ assistés se multiplient. Comment gérer une telle situation, soit en tant que personne confrontée à la maladie et à la douleur, soit en tant que proche d’une telle personne? Cette question est encore très souvent un tabou au sein des couples et des familles. Nous préférons bien entendu ne pas nous confronter à une cette vision qui peut être terrifiante pour certaines personnes.

Les sénateurs belges ont voté, jeudi 12 décembre, l’extension aux mineurs de la loi adoptée en 2002 qui dépénalisait assez largement l’euthanasie. La législation concernait jusqu’ici des personnes majeures et conscientes formulant une demande « volontaire, réfléchie, répétée » et qui doit être examinée par trois médecins. Le texte adopté par le Sénat concerne cette fois les enfants gravement malades, en phase terminale, affrontant « des souffrances physiques insupportables ». Ils pourront demander l’euthanasie, à condition que leurs deux parents soient d’accord et formulent une demande écrite. La notion de souffrance psychique a été écartée. Le débat sur l’extension de la loi, commencé il y a plusieurs années, aura été très long, très vif et à forte charge émotionnelle. Les auteurs du texte sénatorial estiment que la décision de fin de vie est un « acte d’humanité posé en dernier recours ».

En France, une loi instaure depuis 2005 un droit au «laisser mourir» accompagné de traitements antidouleur permettant de soulager la souffrance, mais elle interdit l’euthanasie active et le suicide assisté en vigueur en Belgique et aux Pays-Bas​. Or, 92% des Français sont favorables à l’euthanasie, selon un sondage de l’association pour le droit de mourir dans la dignité.

Des formes d’euthanasie passive ou de «laisser mourir» existent dans les pays scandinaves, en Suisse, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne et au Portugal.

Comment ressentez-vous personnellement ce débat?

Leave A Response »