Jacque Attali prône un capitalisme patient

Aurelie 16 décembre 2013 0
Jacque Attali prône un capitalisme patient

L’économiste et ancien conseiller de François Mitterrand Jacques Attali a remis à François Hollande un rapport sur l’économie positive, qui prône un « capitalisme patient », soucieux de prendre plus en compte le long terme que le court terme. Une finance positive, qui retrouve son rôle de support de l’économie réelle: « L’absence de prise en compte du long terme est la cause principale de la crise actuelle. Il est très inquiétant de voir les sociétés, les nations de plus en plus focalisés sur le court terme », a souligné Jacques Attali. L’un des prérequis de l’économie positive est de « bâtir un capitalisme patient, à travers une finance positive, qui retrouve son rôle de support de l’économie réelle », souligne le rapport. Ce rapport formule 45 propositions. Parmi elles, certaines sont des mesures-piliers qui constituent les chantiers les plus importants à lancer d’ici cinq ans pour poser le cadre de l’économie positive.

1. Le financement: création d’un fonds mondial d’économie positive pour agir comme un investisseur de long terme contra-cyclique au niveau mondial.

2. Le cadre institutionnel: création d’un tribunal mondial de l’environnement car certains crimes commis contre l’environnement ont à la fois un caractère massif et international.

3. Changer l’entreprise pour faire évoluer l’économie: rééquilibrer l’influence sur la stratégie d’entreprise de l’ensemble de ses parties-prenantes. Aujourd’hui, les actionnaires exercent une influence disproportionnée par rapport aux autres parties prenantes de l’entreprise. Il est nécessaire de mettre fin à la myopie actionnariale en renforçant le poids des actionnaires de long terme, mais aussi de l’ensemble des parties prenantes (notamment les clients, fournisseurs, salariés).

4. L’éducation pour former des citoyens éco-responsables: former des citoyens altruistes, éco-responsables qui prennent en compte l’intérêt des générations futures.

Pensez-vous que l’on peut encadrer le capitalisme afin qu’il soit plus humain, plus juste et plus durable?

 

Leave A Response »