Et si nous avions plusieurs jobs?

Aurelie 9 février 2014 0
Et si nous avions plusieurs jobs?

Connaissez-vous le ‘travail en temps partagé’? Autrement dit, le travail pour plusieurs employeurs différents? A l’heure où le chômage ne cesse de grimper et où les employés se sentent constamment sous pression, peut-on envisager une nouvelle façon de travailler?

Imaginons un instant la situation suivante: les lundi et mardi, je donne mon avis sur la durabilité d’un projet dans l’entreprise X, le mercredi… je ne travaille pas! et les jeudi et vendredi, je donne des recommandations à la société Y! Je suis motivée car j’y trouve la flexibilité et la variété que je désire et en même temps mes deux employeurs sont très satisfaits car ils ont une personne compétente et disponible, de manière limitée, mais structurelle.

L’idées sous-jacente à ce type de situation, c’est de mettre son expérience et ses compétences au service de plusieurs employeurs, et de ne pas ‘mettre tous ses oeufs dans le même panier’! On peut diversifier son expérience, les relations sociales, les environnements de travail et sécuriser ses sources de revenus. A condition bien sûr d’être très bien organisé(e) et protégé(e) avec des contrats de travail adaptés.

Cette nouvelle façon de travailler est aussi un pas vers plus d’autonomie, de responsabilisation et pourquoi pas vers un statut d’indépendant(e). Travailler pour plusieurs employeurs, cela peut aussi se combiner avc plus de flexibilité en termes d’horaires, de lieu de travail, pourquoi pas avec une dose de télétravail. Bref, potentiellement, une vie active qui réponde plus à des aspirations personnelles.

Quand on rame à trouver un contrat à durée indéterminée, quand on en a assez de passer d’un contrat temporaire à un autre, quand on craint une énième restructuration et un licenciement, n’est-ce pas réconfortant d’envisager une nouvelle façon de travailler?

Cette nouvelle relation contractuelle progresse: en 2013, l’université de Bretagne-Sud, basée à Vannes, a ouvert un master en management des ressources humaines avec une spécialisation « temps partagé », une première en France! Son objectif ? Former les étudiants au recrutement de salariés en temps partagé et les inciter à travailler, eux-mêmes, sous ce régime. Une façon, aussi, de retenir ces futurs diplômés dans la région!

Cela vous semble-t-il souhaitable et réaliste comme façon de travailler?

Leave A Response »