La légèreté et le lâcher prise

Catherine 23 mars 2014 0
La légèreté et le lâcher prise

« La vie est un combat ».

J’ai souvent entendu cette phrase et je dois avouer que je l’emploie de temps à autre aussi!

Mais si on se penche sur le sujet et les mots, la vie n’est pas un combat. Certaines expériences sont seulement plus difficiles à supporter que d’autres : la maladie, les décès, la pauvreté, le chômage, les relations compliquées.

La réponse à ces situations est de – toujours – les aborder avec sérénité et de ne pas se conforter dans la position de victime. Certes c’est une période noire, certes d’autres ne savent pas ce que c’est; et alors? Râler contre la vie et les autres ne servira à rien et ne changera rien.

Comme dit Susan Jeffers et même si cela peut paraître naïf a priori: « il faut danser la vie », se laisser flotter au travers des expériences, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. De cette paix intérieure naissante et de ce lâcher prise grandissant, tout ce que nous traversons et traverserons sera plus léger.

Il faut évidemment toujours essayer de faire de son mieux. Néanmoins, une fois que cela est fait, il faut le réaliser et se dire que c’était suffisant puis attendre le résultat paisiblement. Ce dernier ne changera pas en se maudissant.

La notion de légèreté doit aussi s’appliquer aux relations et aux gens qui nous entourent. A mon sens, il n’y a pas plus grande perte de temps que d’essayer de changer les autres pour faire d’eux ce qu’ils ne sont pas.

Surtout enfin, il est bon de toujours se rappeler que « fort heureusement, les choses auxquelles vous décidez de prêter de l’attention ne dépendent que d’une seule personne : vous ! »

Leave A Response »