Tout savoir sur l’Europe !

Aurelie 28 avril 2014 Commentaires fermés sur Tout savoir sur l’Europe !
Tout savoir sur l’Europe !

L’Europe ne peut être cantonnée à la vision libérale qui a prédominé ces dernières années. Nous avons besoin d’une Europe juste, durable et riche en diversité! Soyons ambitieux pour les prochaines élections européennes! Alignons-nous sur ce qui existe de mieux dans chaque pays membre de l’Union européenne. Défendons nos différentes cultures.

Ne ne détournons pas de l’Europe! Même si tout est très compliqué vu de l’extérieur – et de l’intérieur aussi d’ailleurs ! L’Europe est un sacré laboratoire de la démocratie (il faut sans cesse négocier entre tant d’intérêts divergents), l’Europe demande beaucoup de créativité (il faut inventer un espace politique commun), l’Europe nécessite des solutions complexes et des compromis. Mias l’Europe, c’est nous, les citoyens, et elle a besoin de nous!

Selon Daniel Cohn-Bendit et Guy Verhofstadt, « L’Europe unie est une manière de reconquérir la souveraineté que l’Europe a perdue face aux marchés. La solution ne passe pas par le cadre national trop étroit. Les politiques européennes sont à critiquer, mais les solutions passent quand même par un renforcement de l’idée européenne. »

Cela sert-il encore à quelque chose d’avoir des institutions européennes dans le contexte de la mondialisation? Que peut faire le Parlement européen face à des multinationales sur-puissantes? Par exemple, décider de limiter les bonus de straders de la City de Londres, décision unique au monde.. qui a pour origine un député belge écologiste élu au Parlement européen..

Pour protéger et défendre l’Europe, connaissons-la mieux! Voici un ‘petit’ tour d’horizon pour y voir plus clair!

Combien de pays font partie aujourd’hui de l’Union européenne? 28 depuis l’adhésion de la Croatie en 2013! Cela représente 505 millions de personnes (l’Allemagne comptabilise 80 millions d’habitants, la France 65, le Royaume-Uni 63, l’Italie 59, l’Espagne 46 et la Pologne 38). L’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie représentent plus de la moitié de la population et 59% du PIB. Parmi les 28 membres de l’UE, 17 ont adopté l’euro.

Quel est le poids économique de l’Union européenne? Elle représente aujourd’hui une zone économique de même importance que les États-Unis: son produit intérieur brut représente 23% du PIB mondial contre 22,5% pour les États-Unis (la Chine représente 11%, le Japon 8%, la Russie 2,8%). L’UE est beaucoup plus peuplée que les Etats-Unis (502 millions d’habitants contre 314 millions), de sorte que le PIB par habitant est environ 40% plus faible.

Les exportations représentent 45% du PIB en moyenne dans l’UE et les importations en représentant 43%. L’Allemagne est le premier exportateur au sein de l’UE: les exportations allemandes pèsent pour un quart des exportations européennes.

Quelle est la situation des finances publiques? L’Allemagne est le seul pays qui n’est pas en situation de déficit. La Suède et l’Estonie sont pratiquement à l’équilibre. La France a un déficit de 4,8% du PIB, la Belgique a un déficit de 4%. L’Espagne est dans la situation la plus délicate avec un déficit supérieur à 10 % de son PIB.

Dans l’UE, en 2012, la dette publique représente 85% du PIB. Les États membres sont dans des situations très différentes, la dette variant entre 10% du PIB en Estonie et 157% en Grèce. La moitié des pays européens ont un niveau de dette inférieur à 60 % du PIB. L’endettement est le plus élevé au sud de l’Europe (principalement en Grèce, en Italie et au Portugal), en France et en Belgique. En 2012, les impôts et cotisations représentent 40,6 % du PIB de l’UE (en France et en Belgique, 48%, le maximum étant observé au Danemark avec 49,1 %).

Quel est le niveau de vie au sein de l’Union européenne? Pour tenir compte des différences de niveaux de prix entre pays, le niveau de vie est exprimé en standards de pouvoir d’achat: le rapport au sein de l’UE varie de 1 à 7. Le niveau de vie médian en France et en Belgique placent ces pays parmis les pays aux revenus les plus élevés de l’Union européenne, avec l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et la Suède.

17% des Européens sont en situation de pauvreté monétaire. Une personne est considérée comme pauvre au sens monétaire lorsque son niveau de vie est inférieur au seuil de pauvreté. Les États membres de l’UE le définissent comme égal à 60% du niveau de vie médian de leurs habitants.

Quel est le taux de chômage au sein de l’Union européenne? Sur l’ensemble de l’UE, le taux de chômage est de 10,6% de la population active en moyenne sur l’année 2012. Ce taux est de 7,6% en Belgique et de 9,9% en France en 2012. Le taux de chômage est particulièrement élevé en Espagne (25%) et en Grèce (24%). En Grèce, en Espagne, en Italie, au Portugal et en Slovaquie, plus d’un jeune actif sur trois est au chômage.

Quelle est la structure de l’économie de l’Union européenne? Dans l’UE, le secteur tertiaire représente 70% des emplois, l’industrie 18%, le bâtiment 7% et l’agriculture 5%. La production agricole française est la première d’Europe. Elle contribue à concurrence de 19,3% à la production de l’UE, suivie par l’Allemagne (13,4%), l’Italie (12,0%) et l’Espagne (10,4 %). L’industrie atteint ou dépasse les 20% des emplois en Allemagne et Italie.

Quelle est la situation au niveau de l’emploi? L’emploi des ouvriers qualifiés recule partout en Europe alors que celui des cadres résiste. Les professions peu qualifiées représentent près d’un emploi sur 5 au sein de l’UE et 60% de femmes.

Dans l’Union européenne, 46% des emplois sont occupés par des femmes en 2011. Les femmes sont nettement moins nombreuses que les hommes à occuper un emploi dans certains pays du Sud, comme l’Italie (41 %) et la Grèce (40 %). La présence des femmes sur le marché du travail a beaucoup augmenté ces dernières décennies en Espagne et elles frôlent la parité au Portugal, au Danemark, en Suède, en France et en Finlande. Les femmes travaillent souvent à temps partiel, jusqu’à 78% aux Pays-Bas.

Quel système de sécurité sociale? Les systèmes de protection sociale des États de l’UE sont disparates: certains se basent sur un financement par les cotisations, d’autres sur un modèle fondé sur la solidarité. Les dépenses au titre du risque vieillesse-survie, et celles au titre des risques maladie-soins de santé et handicap constituent les postes de dépenses les plus élevés pour tous les pays européens. Les pays en tête des dépenses de protection sociale sont le Luxembourg, les Pays-Bas, le Danemark, l’Autriche, l’Allemagne, la France, la Suède et la Belgique. Les pays de l’Est sont les derniers de la liste.

Quelle est la part de la population étrangère? L’UE compte près de 35 millions d’étrangers (définition: personne résidant dans un pays et citoyenne d’un autre pays, que ce soit un État membre de l’Union européenne ou non), soit un peu moins de 7% de la population. Dans l’ensemble de l’UE, plus de 40% de la population active étrangère est originaire d’un pays de l’Union européenne.

La proportion de la population étrangère varie beaucoup au sein de l’UE. La France (5,9%) se situe juste en dessous de la moyenne européenne, la Belgique est à 11% (comme en Espagne). Entre 2003 et 2012, le nombre d’étrangers a crû dans tous les pays de l’UE. Cette croissance a été particulièrement forte en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni. En 2012, l’Union européenne a instruit 336.000 demandes d’asile. Les demandes sont les plus importantes en Allemagne, en France, en Suède, au Royaume-Uni et en Belgique. À eux seuls, ces cinq pays sont saisis de plus de 70 % des demandes.

Quelle est la part des énergies renouvelables? Elles représentent 13% de la consommation finale brute d’énergie dans l’UE. Dans cinq pays (Malte, Luxembourg, Royaume-Uni, Belgique et Pays-Bas), la part des énergies renouvelables est inférieure à 5%. À l’inverse elle atteint plus de 30% en Autriche, en Finlande et en Lettonie et dépasse même 46% en Suède. En France, cette part est de 13% en 2012.

Quelques chiffres: Le taux de fécondité moyen dans l’UE est de 1,6 enfants par femme. La part des 65 ans ou plus dans la population est de 18%. Le logement est le 1er poste de dépenses de consommation des ménages dans tous les pays de l’Union européenne, suivi par le transport; l’alimentation; les loisirs et la culture.

Pour en savoir plus:

 

Comments are closed.