Défendons notre langue ‘maternelle et paternelle’ !

Aurelie 12 novembre 2014 0
Défendons notre langue ‘maternelle et paternelle’ !

Selon l’organisation internationale de la francophonie (OIF), le nombre de « parlants » français dans le monde a  connu une belle augmentation cette année, passant de 220 millions en 2010 à 274 millions. «Le français bénéficie de la croissance démographique des pays d’Afrique subsaharienne», note, en préface de l’étude, l’ancien président du Sénégal Abdou Diouf, secrétaire général de l’OIF. Selon l’OIF, la langue française est la cinquième la plus parlée dans le monde, derrière le mandarin, l’anglais, l’espagnol et l’arabe ou l’hindi.

Les défis restent cependant nombreux. Le premier est dans l’éducation, notamment dans des pays où le français est souvent une langue officielle, mais pas une langue maternelle. C’est le cas de l’Afrique, où le risque est de voir le français réservé aux élites politique, économique et culturelle. « En l’absence d’infrastructures scolaires permettant de scolariser la majorité de la population, et de maintenir un enseignement du et en français, les générations africaines à venir ne parleront plus français», notait Jacques Attali dans son rapport «La francophonie et la francophilie, moteurs de croissance durable».

Ailleurs dans le monde, le français est de plus en plus concurrencé : par le mandarin et l’anglais en Asie du Sud-Est, par les langues locales en Afrique, qui sont de plus en plus véhiculées par la radio et la télévision. Ainsi, RFI vient d’annoncer sa prochaine diffusion en mandingue, langue principalement parlée au Mali. Dans certains pays, il semble reculer de façon significative, comme en Haïti, pourtant pays de naissance de la nouvelle lauréate du prix Femina, où il a été supplanté par le créole.

Nous les curieuses nous sommes ravies de faire rayonner notre langue ‘maternelle, paternelle et fraternelle’ ! C’est relaxant de lire dans notre langue non ? 🙂

 

Leave A Response »