Coach me if you can !

Aurelie 26 mars 2015 0
Coach me if you can !

Avez-vous un coach? Lisez-vous des manuels de coaching? Voulez-vous devenir coach? Bref, êtes-vous tombés dans la ‘coaching mania’ ?! Il y a 25.000 coachs aux Etats-Unis, plus de 2.000 en France et les perspectives sont telles que certains pensent que les coachs vont remplacer les psys !

Les raisons pour lesquelles nous faisons appel au coaching sont :

  • les relations interpersonnelles et la communication (70 % des demandes !)
  • l’évolution personnelle
  • l’évolution et la transition professionnelle
  • l’estime de soi et la confiance en soi

Il est faux de dire que les gens se font coacher parce qu’ils vont mal selon Henri Cnops, porte-parole d’ l’International Coach Federation: « Au contraire, on se fait en général coacher pour aller encore mieux ! »

Eric Albert, coach et psychiatre, explique le succès du coaching: « Depuis plusieurs années, on constate l’isolement grandissant des individus, la difficulté à s’insérer dans des réseaux sociaux. En parallèle, la pression qui s’exerce sur eux est de plus en plus pesante, surtout dans le domaine professionnel. Faire appel à un interlocuteur qui aide à voir plus clair, à prendre du recul et à gérer ses émotions pour continuer à progresser me paraît normal et indispensable. »

Le succès des livres consacrés au développement personnel témoigne de l’envie de changer notre mode de pensée, de remettre en question nos manières de fonctionner et nos croyances.

Qu’est-ce qu’un coach? Une personne qui accompagne un individu vers des changements comportementaux. Par exemple, devenir capable de parler en public, apprendre à gérer son temps et ses priorités, savoir déléguer, ne plus se sentir obligé d’atteindre la perfection, etc. Aujourd’hui, l’appellation de coach n’est pas contrôlée et il y en a pour tous les goûts…

Comment permettre le changement? En général, les coachs proposent 4 étapes : fixation d’objectifs, compréhension des comportements actuels, mise en œuvre de nouveaux comportements, consolidation.

Comment choisir son coach ?

1. Interrogez le coach sur sa formation, son expérience et surtout sur sa méthode.

2. Etablissez un objectif précis et mettez-vous d’accord avec le coach sur des critères d’atteinte observables.

3. Etablissez un calendrier mentionnant le nombre (approximatif) de séances. Celui qui vous répond que l’on ne peut pas savoir combien de séances demandera le travail peut sembler suspect !

4. A la fin de chaque séance, faites une synthèse: « Que m’a apporté cette séance ? Quel est le programme de la prochaine ? » Un coach professionnel ne vous laissera pas partir sans expliquer quelle sera la prochaine étape !

Personnellement, après avoir suivi différentes formations pour devenir coach, j’ai décidé… de me coacher moi-même ! Car la posture de coach pour les autres me semble compliquée et très prenante alors que j’ai déjà assez à faire avec ma petite personne ! J’ai adopté cette attitude après avoir bénéficié de séances de coaching (individuelles et collectives) qui m’ont permis de réaliser que j’avais les ressources pour me prendre en main, donc finalement, le coaching, c’est sans aucun doute très utile !

Parce que l’on peut aussi apprendre à se coacher soi-même, voici une piste pour pratiquer l’auto-coaching:


Partagez vos expériences de coaching avec nous les curieuses !

Leave A Response »