Stop au gluten !

Aurelie 3 mai 2015 0
Stop au gluten !

Faites-vous partie de ceux qui sont intolérants au gluten? Avez-vous cédé à la « mode » des régimes sans gluten? Etes-vous convaincus des bienfaits d’une alimentation sans gluten? Que vous soyez réellement intolérants ou non, selon différents médecins et nutritionnistes que j’ai consultés sur la question, freiner, voire carrément supprimer totalement le gluten, est une excellente idée pour mieux digérer car le gluten, qui est une protéine présente à l’intérieur des graines de certaines céréales dont le blé, est une sorte de colle… Le gluten est un liant qui est souvent utilisé dans de nombreux aliments: les farines, le pain, les viennoiseries, mais aussi certains produits laitiers,  fromages, charcuteries, le poisson pané, certaines sauces soja et bouillons de légumes. Le gluten est potentiellement partout ! Et d’autant plus si nous mangeons des produits industriels et ‘raffinés’. La protéine de blé s’est vue modifiée au cours des siècles, ainsi le gluten « colle » de plus en plus…

Depuis quelques années, on constate une recrudescence sans précédent d’intolérance au gluten, ce qui signifie que nous n’avons plus suffisamment d’enzymes pour le digérer complètement ou plus d’enzymes du tout. Un livre de référence est celui de Jean Seignalet, L’alimentation ou la troisième médecine. Ce médecin français a fait l’hypothèse que dans un intestin grêle enflammé, ou perméable, les protéines de gluten ne peuvent pas être digérées complètement. Il n’hésite pas à qualifier le blé de monstre ! Notre ‘pain quotidien’ deviendrait-il un poison ?

L’intolérance au gluten ne provoque pas de réaction violente immédiate. L’ingestion de gluten provoque une réaction immunitaire anormale, entraînant la production d’anticorps dirigés contre les protéines du gluten. Cela crée une réaction inflammatoire au niveau des cellules des villosités intestinales, petites structures de l’intestin qui permettent l’absorption de la majeure partie des nutriments, des vitamines et des minéraux.

Quels sont les symptômes d’une intolérance au gluten? Les symptômes les plus souvent évoqués dans le cadre d’une incomplète digestion du gluten sont les ballonnements et les coups de pompe juste après le repas. Un autre symptôme typique est une fatigue chronique. Il existe un test sanguin qui détecte les anticorps spécifiques de l’intolérance au gluten. En évitant complètement le gluten pendant 3 semaines consécutives, on peut se faire soi-même une idée si oui ou non, il nous est néfaste.

Que faire? Beaucoup de personnes ont noté une amélioration spectaculaire de leur état de santé – tant sur le plan digestif que sur le plan des poussées inflammatoires – en arrêtant le gluten, dont moi-même ! Je peux témoigner du fait que c’est le jour et la nuit… Encore faut-il pouvoir ‘traquer’ le gluten pour être certains de l’éviter ! Cap sur le riz et le quinoa ! La farine de riz ou celle de maïs peuvent aisément entrer dans la composition des pâtes, des biscuits et du pain.

Les aliments à éviter sont :

  • Le blé : amidon de blé, boulgour, chapelure, farine blanche, farine de froment, germe de blé, pâtes, gâteaux, pain, semoule, pizza, quiche…
  • L’avoine
  • L’orge : bière, mais il existe des bières bio sans gluten !
  • L’épeautre
  • Le seigle

Les aliments qui peuvent les remplacer sont :

  • Le riz
  • Le maïs
  • Les pommes de terre
  • Le soja
  • Le sarrazin
  • Le quinoa
  • Le millet
  • Le sorgho

On peut se restaurer dans des endroits qui proposent des produits et des repas sans gluten. J’ai trouvé mon bonheur chez EXKi ! Ils proposent beaucoup de produits issus de recettes sans gluten, dont des brownies délicieux pour lesquels on peut craquer sans craindre de devoir passer l’après-midi à digérer et … culpabiliser ! 🙂

exki

 

 

Leave A Response »