« Le révolutionnaire, l’expert et le geek » de Gaspard Koenig

Catherine 29 décembre 2015 0
« Le révolutionnaire, l’expert et le geek » de Gaspard Koenig

Né en France en 1982, Gaspard Koenig est l’auteur du très bon ouvrage « Le révolutionnaire, l’expert et le geek ».

Le jeune Français est diplômé de philosophie (ENS, agrégation).
Aujourd’hui, il dirige le think-tank libéral GenerationLibre, qu’il a fondé en 2013. Il a travaillé précédemment au cabinet de Christine Lagarde au Ministère de l’Économie à Paris, et à la BERD à Londres. Il est l’auteur de romans et d’essais, et apparaît régulièrement dans les médias, notamment à travers ses chroniques dans Les Echos et l’Opinion.

Dans « Le révolutionnaire, l’expert et le geek », Gaspard Koenig revient sur la définition du libéralisme, de la naissance du concept à sa mue pour en finir en une projection actuelle et à venir. La thèse de l’auteur repose sur l’idée que l’État un rôle bénéfique et positif à jouer pour protéger les libertés mais que malheureusement, il a perdu ce rôle de vue et que nous assistons au déclin des libertés. Le combat de Gaspard est que chacun parvienne à l’autonomie individuelle afin de créer une société plus fluide et plus juste. Il aborde aussi le sujet du revenu universel.

Pour développer sa thèse, il développe et explicite trois étapes-clef, illustrant trois archétypes de la pensée française : le révolutionnaire, l’expert (ou technocrate, ou planiste) et le geek.

La première partie est consacrée à la révolution française, la seconde à la période des grands « plans », de Vichy à l’après-guerre et enfin, la dernière partie est dédiée à la période que connaît aujourd’hui  la Silicon Valley en particulier (start-ups du numérique, apps, etc.) et la naissance d’États 2.0, qui, selon l’auteur « redonnent le contrôle de notre destin numérique ». Une révolution qui contient tout de même certains risques au regard de l’individu et de sa liberté. Gaspard Koenig adresse un message de vigilance face aux trop grands espoirs que cette révolution pourrait faire naître.

L’ouvrage met en perspective ces trois derniers siècles et offre une projection de que nous pourrions connaître à l’avenir si nous ne prenons pas garde à combattre pour l’autonomie, défendre nos libertés individuelles, tout en ayant conscience que nous formons une collectivité.

A lire absolument !

rev

Leave A Response »