Et si c’était la société civile la vraie détentrice du pouvoir ?

Aurelie 29 février 2016 0
Et si c’était la société civile la vraie détentrice du pouvoir ?

Partagez-vous ma conviction que nous les citoyens sommes potentiellement investis du pouvoir, le pouvoir de décider, d’agir, de choisir, de gérer ? J’entends souvent autour de moi l’idée que nous avons perdu le pouvoir, que ce sont les grandes multinationales qui gouvernent le monde, les lobbies industriels qui dictent les lois, les nantis qui auront toujours le dernier mot… Mais que font ces multinationales, ces actionnaires, ces groupes d’intérêts privés? Ils nous vendent des services, des objets, des illusions. Or, qui achète tout cela, nous les citoyens ! Notre pouvoir s’exerce à travers nos choix en tant qu’électeurs  mais aussi – et de plus en plus – en tant que consommateurs. Si nous cessons d’acheter ce que vendent les multinationales, si nous nous tournons vers des producteurs qui respectent nos valeurs, si nous changeons nos comportements pour adopter des habitudes plus justes et durables, nous mettrons fin à ces monopoles, à ces groupes d’intérêts, nous ôtons du pouvoir à tous ceux qui croient qu’ils peuvent impunément décider à notre place, forts de leurs privilèges d’un autre temps. La concentration du système entre les mains de quelques multinationales n’est pas une fatalité !

Des documentaires comme Demain et ceux, toujours très révélateurs, de Cash Investigation – merci Elise Lucet et son équipe intrépide et courageuse ! – nous ouvrent les yeux sur les abus et nos moyens d’action.

J’ai en tête, au moment où j’écris ces lignes, un extrait de Cash investigation: une table avec des hommes représentant les pouvoirs publics locaux en compagnie d’hommes représentant des sociétés qui commercialisent des pesticides, tout ce petit monde s’entend à merveille et ne veut pas être troublé par nos préoccupations. Très bien, ne vous préoccupez de rien, mais sachez que nous ne resterons pas les bras croisés à attendre que vous preniez la mesure de votre irresponsabilité ! Nous allons être de plus en plus nombreux à nous tourner vers ceux qui nous proposent des produits plein de vie – et non plein de saloperies chimiques – et un jour vous vivrez ce que nous ressentons aujourd’hui, vous serez en marge du monde, à la différence que nous aurons notre conscience pour nous…

Nous sommes face à un changement de mentalité majeur, arrêtons d’attendre que les autres – les pouvoirs publics, les partis politiques, nos employeurs – décident, agissent et gèrent notre vie à notre place alors que l’on voit tous les jours les limites et les excès liés à cette situation. Je préfère me sentir responsable en tant que citoyenne du changement que je désire.

Sommes-nous en train d’entamer une nouvelle ère où, comme le dit Foucault, c’est un dire « qui s’oblige » et non pas un dire « qui oblige les autres ». Agissons et les autres emboîteront le pas. Selon moi le meilleur niveau de pouvoir, c’est la société civile qui le détient, mais elle n’en a pas suffisamment conscience jusqu’à présent !

Leave A Response »