« Le syndrome du bien-être »

Catherine 2 mai 2016 0
« Le syndrome du bien-être »

Que faut-il faire pour être heureux?

Depuis plusieurs années, il semble que le bonheur soit relié aux performances physiques et mentales de chacun. Il faut être en bonne santé, mince, sportif. OUT les gros, les fumeurs, les chômeurs, les alcooliques, les toxicos.

Car, devons-nous vous le rappeler : vous êtes ce que vous avez envie d’être.

Vous ne vous sentez pas bien?
Vous n’êtes pas heureux?

Vous êtes l’unique responsable de cet état, tout comme de l’endroit où vous êtes et de le situation dans laquelle vous vous trouvez.

Autant de phrases que les coachs en développement personnel assènent à leurs patients/clients afin de les motiver et de les pousser à être le meilleur d’eux-mêmes pour accomplir « leur rêve ».

Vous n’arrivez pas à être cet homme, cette femme modèle? Vous êtes pessimiste, insatisfait, -horreur- triste? Cela veut dire que vous n’avez pas assez de volonté! Vous ne respectez pas la « biomorale » (terme qui désigne l’obligation d’être heureux et en bonne santé).

Les deux chercheurs, auteurs du « syndrome du bien-être », expliquent en quoi ces conseils bien-être et ces idéaux de bonheur, très à la mode depuis une dizaine d’années, deviennent souvent des facteurs d’angoisse et de culpabilité. Ils finissent par produire l’effet contraire chez ces personnes à la recherche perpétuelle de bien-être. Ils aggravent même leur malaise intérieur initial.

L’ouvrage, très bien documenté et précis, finit sur des conseils sages et simples : cessons d’être obnubilés par notre santé, admettons que nous avons des faiblesses et des limites, acceptons l’échec – qui fait partie de la vie – et surtout ouvrons-nous et pensons un peu plus à autrui qu’à soi-même.

Les auteurs :

Carl Cederström est enseignant chercheur à la Stockholm Business School. Il est le coauteur de Dead Man Working (Zero Books, 2012) et de How to Stop Living and Start Worrying (Polity Press, 2010).

André Spicer est professeur à la Cass Business School. Il est l’auteur de Metaphors We Lead By (Routledge, 2010) et de Unmasking the Entrepreneur (Edward Elgar Publishing, 2009).

Leave A Response »