Et si nous n’étions plus qu’à la recherche du confort ?

Aurelie 30 juin 2016 1
Et si nous n’étions plus qu’à la recherche du confort ?

Ce n’est pas moi qui « jetterai la pierre » à celles et ceux qui veulent avant tout diposer de confort – financier, matériel, amoureux – dans leur vie car j’en fais partie ! Mais cela m’interpelle. Qu’est-ce qui nous motive tous les matins à nous lever, à nous occuper éventuellement de nos bambins – si nous en avons – à nous rendre à notre boulot – si nous en avons – à en chercher un de manière compulsive – si nous n’en avons pas ?!

Qu’est-ce qui fait que certaines relations de couple qui ont perdu pourtant toute saveur perdurent? Qu’est-ce qui fait que nous acceptions les frustrations, voire carrément des humiliations, dans le cadre de notre vie professionnelle ? Ne serait-ce pas notre besoin de confort ? Quitte à faire de lourds compromis ?

Nous parlons de qualité de vie, mais qu’est-ce que nous hissons au premier rang de nos envies ? Des choses, des personnes, des projets qui nous font vibrer ou qui nous apportent la tranquillité ? La fameuse « zone de confort »…

Ce n’est pas simple de prendre du recul et de se souvenir de ce à quoi nous attachions de l’importance petits… Ce n’était certainement pas le fait d’être propriétaire de notre nid ou un employé modèle ! Mais entre-temps, me direz-vous, nous avons grandi – mûri – nous savons désormais que ce qui importe, c’est la sécurité, nous ne rejetons plus le confort « bourgeois », avec tout son lot d’attributs sociaux – maison/appart, famille, vacances régulières et situation professionnelle (pseudo) enviable.

Je fais partie de ceux qui cherchent le confort, non pas à tout prix, mais je reconnais que cette recherche a guidé beaucoup de choix dans ma vie. Parce que l’alternative fait plus peur qu’elle ne séduit: précarité, non merci ! Pour autant, ne plus chercher ‘que’ le confort mène à une impasse et empêche une saine prise de risques non ?! Combien de rêves, de passions passés à la trappe ?

Alors, si vous aussi, vous sentez les limites de la quête du confort, merci de réagir pour en débattre ensemble !

One Comment »

  1. Sissi 10 janvier 2017 at 13 h 57 min - Reply

    Comme tu l’as dit au début, nous sommes tous à la recherche du confort. Personnellement, c’est la seule raison qui me pousse à travailler tous les jours. Ce n’est pas si facile de prendre des risques.

Leave A Response »