S’agit-il d’adapter notre quotidien à nos rêves ou nos rêves à notre quotidien ?

Aurelie 8 juillet 2016 0
S’agit-il d’adapter notre quotidien à nos rêves ou nos rêves à notre quotidien ?

Cette question est dans le livre d’Elizabeth Gilbert ‘Comme par magie’, un livre sur le processus créatif, que m’a prêté Catherine – l’autre curieuse ! – en me disant: « Tu vas adorer ! » Et en effet, j’adore cette auteure qui considère que nous sommes tous potentiellement des créatifs. C’est ‘juste’ une question de courage et de persévérance de l’être au quotidien ! 

Etre créatif, s’adonner à des activités qui nous passionnent, consacrer du temps à nos centres d’intérêt, nous brancher à nos sources d’inspiration, cela ne nécessite certainement pas de tout laisser tomber pour s’y consacrer selon Elizabeth Gilbert. En effet, qui peut se permettre de quitter son job du jour au lendemain pour s’adonner à ses passions ? Une telle pression peut s’avérer contre-productive car si cela ne ‘marche’ pas – sous-entendu si nous n’arrivons pas à gagner notre vie en faisant ce que nous aimons – cela va nous laisser d’amères désillusions qui nous feront peut-être abandonner à tout jamais une voie qui pourtant mériterait que nous nous y consacrions toute notre vie !

Etes-vous créatif ? Elizabeth Gilbert: « Envisagez-vous de devenir quelqu’un de créatif ? Trop tard, vous l’êtes déjà ! Le simple fait de qualifier un individu de «créatif» est un pléonasme presque risible; la créativité est la caractéristique de notre espèce. Nous possédons tout ce qu’il faut pour cela : les cinq sens, la curiosité, les pouces opposables, le rythme, le langage, l’enthousiasme et une connexion innée avec le divin. Si vous êtes vivant, vous êtes créatif. »

Créativité=originalité ? Elizabeth Gilbert: « Peut-être craignez-vous de ne pas être assez original. (…) Mais dès lors que vous exprimez une idée à votre manière et avec votre passion, vous vous l’appropriez et elle devient vôtre. (…) Exprimez simplement ce que vous voulez dire, et exprimez-le de tout votre cœur. (…) Si c’est assez authentique, croyez-moi cela paraîtra original. »

Comment gérer le fait de ne pas pouvoir nous consacrer pleinement à notre créativité ? Elizabeth Gilbert: « En appréciant ce que l’on fait déjà tous les jours de tout son coeur. »

Eloge de la curiosité… Pour Elizabeth Gilbert, la créativité ne se limite pas aux talents artistiques «classiques». Elle englobe un champ d’activités bien plus vaste qui va du jardinage au bricolage en passant par la cuisine, en somme toute activité qui inclut un processus de création. Parmi toutes ces activités, comment trouver celle qui nous convient, celle qui nous permettra d’explorer notre créativité? Plus que la passion, qui peut disparaître aussi rapidement qu’elle est apparue, Elizabeth Gilbert invite à suivre sa curiosité !

Adapter notre quotidien à nos rêves ou nos rêves à notre quotidien ? Pas évident n’est-ce pas… Adapter notre quotidien, c’est faire passer nos rêves avant nos contraintes quotidiennes et prendre le risque que nos rêves restent des rêves… Adapter nos rêves, c’est les intégrer dans notre quotidien et prendre le risque de les diminuer…

Personnellement, je ne perds pas mes ‘grands’ rêves de vue mais comme je ne veux pas changer radicalement de quotidien actuellement (car le risque financier est trop élevé !), je ‘découpe’ mes rêves en défis et activités que je peux intégrer tout de suite dans ma vie car j’ai besoin d’être créative tous les jours !

Le conseil d’Eliszabeth Gilbert: réserver dans notre emploi du temps un moment pour nos activités créatrices et surtout s’y mettre tout de suite !

Et vous, comment gérez-vous vos élans créatifs au quotidien ?

Leave A Response »