Un secret finit toujours par se savoir …

Catherine 16 août 2017 1
Un secret finit toujours par se savoir …

« Ce qu’elle ne m’a pas dit », le dernier roman d’Isabelle Bary

La plume qui orne le pendentif d’Isabelle Bary n’a rien d’anodin, a fortiori depuis la sortie de son dernier roman en date, « Ce qu’elle ne m’a pas dit », aux éditions Luce Wilquin.

« En discutant avec ma maman, j’ai appris que mon grand-père, qui était Anglais, avait un jour reçu trois plumes blanches dans sa boîte aux lettres », explique la citoyenne lasnoise. « En pleine deuxième guerre mondiale, il s’agissait d’un message anonyme qui signifiait qu’il était lâche de ne pas s’engager dans l’armée. Ce qu’il a dû se résoudre à faire par la suite… »

Et Isabelle Bary de choisir d’intégrer pareil acte dans son récit tout inscrivant son action principale dans l’époque contemporaine, au sein d’une famille lambda, rendant l’histoire d’autant plus vraisemblable… et captivante avec, en guise de fil rouge, la notion de secret.

Un thème que la romancière n’a pas pris à la légère. « Je suis allée voir des psychologues, une philosophe… et j’ai découvert une foule de choses », avoue-t-elle. « Certains secrets parviennent à passer outre les générations mais, inconsciemment, ils se transmettent et sont la plupart du temps impossible à cacher. Ils finissent par transpirer. Ils peuvent également être nocifs quand on choisit de ne pas les rendre publics. »

Celui qui guide le récit d’Isabelle Bary a la particularité de présenter des ramifications jusqu’Outre-Atlantique, en lien quasi direct avec les Amérindiens et le sort peu enviable vécu par nombre d’entre eux et parfois caché. « Chaque nation a ses secrets, note la romancière tandis que son pendentif accentue ses dires à chaque fois qu’il heurte la table métallique où est posé le café d’Isabelle Bary. Ca participe aussi à construction de l’identité d’un pays. D’autant plus qu’un secret, quand on le partage, ça peut rapprocher les gens, créer un lien invisible entre eux. »

Avec « Ce qu’elle ne m’a pas dit », c’est avec ses lecteurs que l’intéressée instaure et consolide un lien toujours plus solide à mesure que sa bibliographie s’allonge. Vivement le prochain opus !

One Comment »

  1. Nadine 5 septembre 2017 at 14 h 46 min - Reply

    Bonjour ! Je dois dire que c’est la première fois que j’entends parler de ce livre. En lisant ce petit résumé, j’ai l’impression qu’il est vraiment captivant. Je le mets donc sur la liste de mes prochains achats.

Leave A Response »