Lettre aux amoureuses

Catherine 25 avril 2018 0
Lettre aux amoureuses

J’aimerais te raconter une belle histoire d’amour. Celle de ton père et moi.
C’était il y a quelques années désormais mais je m’en rappelle comme si c’était hier.

J’ai été étonnée de notre rencontre, c’était un moment encore plus étonnant que celui pendant lequel il m’a dit je t’aime pour la première fois en me regardant intensément et droit dans les yeux.

C’est d’ailleurs à ce moment précis que j’ai su qu’il allait être ton père. C’est à ce moment précis que je n’ai plus eu peur d’être liée à quelqu’un pour la vie. Pourtant, dieu sait que cela me faisait peur à l’époque.

Laisse moi justement te raconter la période pendant laquelle je l’ai rencontré.

J’avais une trentaine d’années, j’étais encore très romantique mais aussi très indécise. J’avais connu quelques histoires dont une bien plus jeune qui me laissait encore des traces et un peu de vague à l’âme.

J’étais dans un job assez tranquille qui me laissait tout le loisir d’écrire, de lire, de penser. Quand j’y réfléchis avec du recul, j’aurais du encore davantage en profiter. J’étais bien entourée, d’amis bienveillants, d’une famille aimante et qui souhaitaient tous le meilleur pour moi. Mais j’étais dans une histoire avec un homme qui hésitait à s’engager. J’ai même cru un moment que ça pouvait être lui ton père. J’y croyais même obstinément. Je m’étais mise en quatre pour lui. On passait d’excellents moments mais à la fin de chacun d’eux il me rappelait toujours q’il n’était pas sûr de nous. J’en étais triste, tu n’as pas idée. J’étais en peine, je me demandais pourquoi il hésitait tant. Etait-ce moi?

C’est le point que je veux éclaircir avec toi si tu rencontres ce genre de personnes sur ta route. Ce n’est pas toi. Rencontrer quelqu’un est facile et beau. C’est tout. La bonne personne pour toi sera celle qui prend le temps d’être avec toi, de t’écouter, de te choyer. Surtout ne te remets pas en question, tu es toi, tu es douce et rayonnante. Laisse passer les gens qui doutent et les gens qui ont peur. Les gens évoluent un peu mais ne changent pas. Ne pense pas qu’il sera différent. Il sera toujours le même. Jacques Salomé, psychologue et conférencier, disait déjà que les motifs de ruptures se retrouvent dans les premiers moments de la rencontre.

Enfin, tu auras peut-être plusieurs petits amis, ils t’apporteront certainement tous quelque chose, et puis tu en trouveras un, un qui fera plus attention, un avec qui tu pourras te projeter loin, un avec qui tu sauras que tu auras envie de lui serrer la main quand tu auras 80 ans.

J’ai la chance aujourd’hui de pouvoir dire que je l’ai rencontré et que nous sommes heureux.

Leave A Response »