Et si vous écriviez un livre ?

Aurelie 25 mai 2018 0
Et si vous écriviez un livre ?

En France, il est estimé que plus d’un million de personnes ont un manuscrit ‘caché’ dans un de leurs tiroirs… Faites-vous partie de ces écrivains ? Qu’il s’agisse d’un roman, de poésie, de bande dessinée, d’un journal intime, de carnets de voyage, nous sommes nombreux à écrire nos expériences, nos rêves et nos émotions, proches de la réalité ou dans la totale fiction…

Selon l’institut de sondage Ifop, les femmes écrivent plus que les hommes. Au niveau de l’âge, l’activité d’écriture chute brutalement entre 35 et 50 ans puis remonte ensuite progressivement : ce sont donc les jeunes et les seniors qui s’adonnent le plus à l’écriture, ce qui semble logique vu le mode de vie que les trentenaires et quarantenaires ont généralement… Or écrire fait un bien fou ! Surtout dans les périodes de vie intenses…

Pourquoi écrire ?

Pour fixer des souvenirs, pour laisser courir son imagination, pour mettre ses idées au clair, pour laisser une trace ou tout simplement pour s’évader du quotidien… Ecrire est une activité hautement recommandée pour notre bien-être et améliore significativement notre sérénité. L’écriture peut même être un exercice thérapeutique dans le sens où elle nous permet de faire cesser nos ruminations, de prendre du recul et de le distance par rapport à nos préoccupations quotidiennes. Le simple fait d’écrire peut nous amener à prendre conscience de pensées, de désirs, d’aspirations profondément enfouis en nous.

Et si l’on commençait à s’écrire à soi-même ? « Cet exercice nécessite un état quasi-méditatif », estime Marie-Pierre Mouneyres, animatrice d’ateliers en ‘écriture libératrice’. « Au lieu de chercher avec sa tête, on doit s’autoriser à déverser tout ce que l’on a sur le coeur. »

Testez votre motivation à écrire avec ce petit test plein d’humour : « Etes-vous sur la bonne voie pour devenir écrivain ? » Si vous avez besoin d’un coup de pouce, pourquoi ne pas tenter un atelier d’écriture, il y en a de plus en plus qui sont organisés avec des thèmes très variés.

Ecriture manuscrite ou sur ordinateur ?

Nous passons un grand nombre d’heures face à des écrans, ainsi il peut être tentant de profiter des moments ‘off’ pour écrire des histoires… C’est sur son smartphone lors de de ses trajets entre son travail et son domicile, qu’est né le roman de Romain Puértolas, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea : « Pour moi, quand on va au cinéma ou quand on ouvre un livre, c’est pour s’évader. Quand j’écris un livre, c’est pour m’évader aussi, pour ne pas être où je suis à ce moment-là. Quand j’écrivais le fakir, j’étais dans le RER parisien à 7h30 pour aller au travail. J’ai été obligé d’écrire mon livre debout sur mon téléphone, écrasé par plein de gens qui vont au boulot, qui ne sont pas forcément très contents de s’y rendre, et justement quand j’écrivais là, j’étais ailleurs, dans mon aventure, ce fakir enfermé dans une armoire Ikea, qui va voyager en Angleterre et va rencontrer d’autres personnes du monde qui viennent en Europe, des immigrés. »

Personnellement j’écris depuis plusieurs années ‘entre deux portes’, lors d’instants ‘volés’, sur mon ordinateur parce que je modifie sans cesse mes écrits, je réécris continuellement certains passages pour ensuite parfois carrément les supprimer, c’est aussi ça l’écriture, se recentrer sur l’essentiel…

Pourquoi ne pas publier vos écrits ?

Avez-vous envie de partager vos écrits ? Seriez-vous prêts à passer le cap de la publication ? A l’heure où nous échangeons tant de messages par sms et par e-mail, où nous lisons de plus en plus via des plates-formes numériques, le livre n’est-il pas plus que jamais un objet précieux, qui perdure dans le temps ? Etes-vous comme moi attachés à la possibilité de tenir un ouvrage en main, de le feuilleter, de le proposer à vos proches et de le transmettre pourquoi pas un jour à vos parents ou enfants ?

L’auto-édition, quel bonheur ! Il ne faut plus attendre que nos écrits plaisent à une maison d’édition, nous pouvons publier en ligne ou sur papier de manière tout à fait indépendante ! De nombreux sites spécialisés dans l’impression de livres comme print24 proposent pour cela d’imprimer des livres de divers formats, qualité de papiers etc. Pour ma part, c’est décidé, je vais commander – sans me ruiner ! – une impression cet été d’un de mes ouvrages. Il est presque terminé, quel défi de le finaliser ! Ecrire pour Les Curieuses, j’adore, mais j’ai aussi envie de connaître la fierté d’avoir écrit un ‘vrai’ livre !

Si vous décidez de publier vos oeuvres, nous les curieuses, serons ravies de vous lire et de vous relayer !

 

Leave A Response »