Comment rafraîchir nos villes ? Avec des arbres !

Aurelie 6 août 2018 0
Comment rafraîchir nos villes ? Avec des arbres !

Que faire dans les villes en période de canicule ? Comment faire baisser la température ? Voici les solutions !

Planter des arbres !

Les arbres sont la solution majeure dans les villes pour lutter contre les chaleurs intenses: 85 % des rayons du soleil sont filtrés par le feuillage et ne frappent pas le bitume ou le goudron de plein fouet. De plus, il y a l’humidité que les arbres libèrent dans l’air ambient. L’écart de température entre une rue avec ou sans arbres peut atteindre 2°C. Un seul arbre mature et en bonne santé peut rafraîchir son environnement direct autant que cinq climatiseurs tournant à plein régime !

Comment s’explique ce phénomène ? L’arbre prélève de l’eau par ses racines. L’eau circule alors par les vaisseaux dans le tronc (la sève) jusqu’aux feuilles et s’évapore. Un grand arbre peut évapotranspirer des centaines de litres de vapeur d’eau.

Quelle est la différence entre l’ombre d’un parasol et l’ombre d’un arbre ? Un arbre non seulement réfléchit le rayonnement solaire (environ 20 %), mais aussi refroidit activement en évaporant de l’eau. Un parasol quant à lui réfléchit seulement le rayonnement solaire (environ 23 %).

Faites le test, promenez-vous, installez-vous sous les arbres et vous sentirez la différence !

Végétaliser les toits et façades

Des études menées à Paris montrent que près de 25 % d’énergie pourraient être économisés avec des toits et façades vertes. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), couvrir de verdure 6 % des toits d’une ville comme Toronto, au Canada, ferait chuter le thermomètre de 1 à 2 degrés en centre-ville.

Rendre les villes plus réfléchissantes

Plus le revêtement des façades et des toitures arbore une couleur claire, plus ces surfaces renvoient la lumière et moins la chaleur s’y concentre. C’est l’albédo. Lyon expérimente cette approche dans ses nouveaux quartiers. Le choix des matériaux joue. Comme l’emploi de bétons clairs pour revêtir les rues, plus judicieux que le bitume.

Désimperméabiliser les sols

Place à l’herbe et au gazon qui permettent de maintenir une certaine humidité au sol, gage de fraîcheur !

Tracer des « couloirs à vents »

Il s’agit de repérer les couloirs naturels d’air en ville pour évacuer la chaleur et empêcher les constructions d’immeubles qui bloqueraient les vents. C’est la démarche qu’a privilégiée la municipalité de Lisbonne pour réduire ses îlots de chaleur urbaine. Cela permet également de lutter plus efficacement contre la pollution de l’air.

 

Leave A Response »