Un chagrin d’Amour

Catherine 1 septembre 2018 0
Un chagrin d’Amour

L’Amour est un de mes sujets préférés.

Polyforme et d’une intensité variable, une vie ne suffit ni pour le décrire ni pour l’étudier.
Sans tomber dans la « miévritude », et sans être la première à le dire : l’amour est partout. Entre parents, amis, collègues, animaux, objets. Tous, nous connaissons à un moment donné le sentiment d’amour et celui de joie qui l’accompagne.

Puis il y a l’Amour, celui avec un A majuscule. Il nous tombe dessus. Il ne prévient pas. Il surgit sans crier gare. Aucune objectivité n’accompagne le sentiment amoureux. Il arrive juste. Parfois pour le meilleur, parfois pour le pire.

Devant les difficultés et les incompatibilités, il arrive qu’on s’accroche à cet Amour. Jusqu’au jour où il craque, s’écartèle, disparait.

L’Amour finit.
Déception, tristesse.

Le gâchis, le chagrin.

Le chagrin d’Amour, celui qui met des sanglots dans la gorge puis il y a la phase de deuil. Il faut s’habituer à cet Amour disparu, à des souvenirs qui ne renaitront pas.

Combien de temps un chagrin d’Amour dure ?
J’imagine le temps qu’on donne en pensées à l’Amour perdu. Une minute, une vie ou les milliers d’entre deux ?

Leave A Response »